Offre exclusive

Les lunettes à partir de 35 euros (hors prix d’envoi) avec le code promo ENSEMBLE24 du 2 au 23 avril 2024

Le choix du plastique des mers

Le choix stratégique de la matière première

Nos recherches nous ont éclairé sur le fait que l’industrie de la mode et du textile est, aujourd’hui, en partie responsable des problématiques environnementales et sociales à l’échelle mondiale (voir article précédent). C’est pour cela que nous avons dû faire preuve d’exigence dans l’élaboration de notre futur produit ! Si celui-ci pouvait, en plus de proposer une alternative à l’industrie de la mode, apporter une innovation écologique et sociale, nous serons alors cohérentes avec nos valeurs profondes.

Le fléau de la pollution plastique

Le constat est effroyable : la mer Méditerranée est la plus polluée au monde. Si nous n’agissons pas, elle atteindra son point de non-retour en 2030. La pollution aura alors un impact irréversible sur la faune et la flore méditerranéenne. D’un point de vue mondial, le constat n’est pas meilleur. Il y aura en effet plus de plastiques dans la mer que de poissons en 2050, si nous ne faisons rien pour y remédier. C’est alors que notre idée a germé et que nous avons orienté nos recherches sur la possibilité de valoriser la matière plastique comme matière première secondaire pour notre premier produit.

Pour en savoir plus -> lire notre article sur « le plastique, pas que fantastique »